Mako – Laurent GUILLAUME

Plongez en totale immersion au sein de la BAC

Le livre de poche – 352 pages

Mako1

Mako, premier roman de Laurent Guillaume, est une sacrée découverte pour moi. Une découverte où vous vous dites : Ah ouais quand même !!! Et qui vous donne qu’une envie, continuer d’explorer la bibliographie de l’auteur…

Mako, c’est une totale immersion au sein de la BAC. Amateurs d’enquêtes, un livre fait pour vous. On en apprend beaucoup sur le sujet : procédures, techniques d’investigation, termes spécifiques….mais, on en apprend également beaucoup sur ces hommes. Des hommes avant tout humains, avec leurs qualités mais aussi leurs travers.

Mako, c’est aussi un personnage haut en couleur. Flic de la BAC au tempérament impulsif. Un justicier dans l’âme qu’on ressent plein de souffrance.  Un homme de terrain qui se bat pour la justice quitte à parfois franchir la ligne rouge. Le genre de personnage qui marque vos esprits. Un flic à la fois super attachant mais qu’on aimerait bien par moment attraper par les épaules et secouer…lui dire : « allez Mako, fais pas le con, arrête ça tout de suite » !!! Un personnage sombre, qu’on apprend à découvrir, à comprendre même si on ne cautionne pas vraiment tous ses choix…mais, on lui en veut pas parce que Mako, c’est avant tout un personnage de cœur !!!

Mako, c’est aussi un livre qui vous happe. Un livre qui, grâce à l’écriture directe et nerveuse de Laurent Guillaume, devient impossible à lâcher. Un livre criant de réalisme, sans tomber dans le cliché.

Puis, pour finir, Mako c’est aussi un livre qui en quelques mots vous retourne brutalement le cerveau, avec une fin qui vous coupe le souffle. Un livre que vous finissez assommé. Alors, vous vous repassez le « film » et tout devient plus clair…

Au final, comme vous l’aurez compris, un livre que j’ai ADORÉ…Un livre qui m’a mis une p****** de claque que j’ai pas vu venir. Merci Laurent Guillaume, c’est exactement le genre de sensation que j’attends de mes lectures….

Un auteur que je viens de découvrir et que je ne suis pas prête à lâcher.

 

Ma note : ♥♥♥♥ 1/2

 

4EME DE COUVERTURE

Paris, la banlieue…

A la sortie d’un night-club, une jeune fille est victime d’une sauvage agression. Mako, policier de la BAC, taciturne et endurci, obsédé par l’idée d’en punir lui-même l’auteur, s’investit dans l’enquête au-delà de la raison.

Il déclenche une traque qui l’emmènera loin, aux confins de la folie, où le bien et le mal se confondent. De l’enfer des trottoirs aux boîtes de nuit branchées, Mako hante les bas-fonds d’une société en perdition.

Un petit extrait :

 » Tu m’as toujours déclaré que pour un être un bon flic, il faut avoir un peu du voyou en soi. Eh bien moi, je pense qu’un flic qui se comporte en voyou, c’est un voyou. « 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s