Territoires – Olivier NOREK

Seconde enquête pour le Capitaine Coste

Éditions Michel Lafon – 377 pages

norek-territoires.jpg

J’ai découvert Olivier Norek avec Code 93. Je le retrouve avec Territoires, pour la seconde enquête du capitaine Coste. Jamais simple pour un auteur un second roman (surtout quand le succès fut tel que celui de Code 93). Passé l’effet de surprise de la première découverte, l’auteur est attendu et doit gravir les marches supérieures. Sur ce coup là, Olivier Norek s’en sort haut la main….c’est pas quelques marches qu’il a gravi, c’est carrément les 257 marches du phare des Baleines et en petites foulées svp (hommage à ma chère Charente Maritime P:).

Autant j’ai adoré Code 93, autant j’ai ADORÉ Territoires…vous saisissez la différence Clin d'œil

Avec Territoires, Olivier Norek, nous amène à Malceny ville du 9-3 dans une sombre histoire de came. Dès le de départ, nous assistons à deux froides exécutions, claires, nettes…le ton est donné.

Territoires c’est l’histoire d’une jeunesse en perdition sombrant dans la spirale infernale, attirée par le « pouvoir » de régner en maître sur un territoire et par l’appât du gain, facile…souvent influençable et tombant sous « l’aile » de la mauvaise personne….L’histoire de nourrices, des personnes à priori loin de tout ça, mais qui sous la menace, la pression et souvent par besoin d’argent tombent eux aussi dans un engrenage dont ils ne peuvent plus sortir…C’est l’histoire de corruption, de petits arrangements et autres avantages entre la municipalité et ces « caïds »..

C’est l’histoire de Bibz et ses potes, de Monsieur Jacques et son chat, d’Andrea Vesperini dit « La Reine » et de Coste et son équipe bien décidé à ne pas laisser la ville à feux et à sangs…

Territoires est pour moi un énorme coup de coeur. Je n’ai pas lu ce livre, je l’ai littéralement dévoré, totalement hypnotisé par l’écriture d’Olivier Norek. Encore une fois, je me suis sentie totalement immergé au sein du SDPJ 93 et j’ai retrouvé les mêmes qualités qui avaient fait de Code 93 un excellent moment de lecture. Des chapitres courts, un humour toujours aussi appréciable, une plume franche et directe qui vous aspire..Il en ressort un réalisme incroyable, si bien que j’ai par moment eu l’impression de me retrouver dans le récit un peu comme le 5ème membre de l’équipe. Vous allez me dire, ben oui c’est normal Olivier Norek est flic et a longtemps travaillé dans le 93…Ok, je vous l’accorde mais encore faut-il savoir écrire et savoir le retranscrire à travers un roman…et ça Olivier Norek, le fait à la perfection !

Il nous entraîne dans une intrigue haletante et addictive, où la tension ne cesse de grimper en flèche. On assiste à une montée en puissance de la violence telle une cocotte-minute qui finit par exploser…Vous êtes suspendus à ses mots, c’est ça, totalement hypnotisés et emportés dans l’ouragan !!

En l’espace de deux livres, il entre dans le rang de mes auteurs favoris et Coste, dans celui de mes personnages préférés comme peut l’être, par exemple, un Sharko chez Thilliez.

Je me suis énormément attachée à ce personnage et à l’équipe en générale qu’on retrouve encore plus soudée. J’adore sa répartie, qui m’a souvent fait sourire. Quand j’ai tourné la dernière page du livre avec ces dernières lignes, j’ai ressenti comme une sorte de tristesse si bien que si j’avais eu une autre livre d’Olivier Norek sous le coude, je l’aurais lu dans la foulée pour retrouver un « ami » à qui on n’a pas envie de dire au revoir (chose que je ne fais jamais, j’alterne toujours les auteurs).

Comme vous l’aurez compris, Territoires est un énorme coup de coeur et me fait entrer dans le cercle des Norekiennes 😉  Dans ce second roman, j’ai trouvé une très belle progression de la part de l’auteur et je trépigne d’impatience de le lire à nouveau.

Ami(e)s lecteurs/lectrices, si vous ne connaissez pas Olivier Norek foncez vous procurer ses livres et pour les autres, soyons sur les starting-block, son prochain roman Surtensions arrive le 31 Mars en librairie Sourire

 

♥♥♥♥♥

 

4EME DE COUVERTURE

A Malceny, dans le 93, on n’est habitués aux règlements de comptes. Mais un nouveau prédateur est arrivé en ville et, en quelques jours, les trois gros caïds du territoire sont exécutés. Le capitaine Coste et son équipe vont devoir agir vite, car leur nouvel ennemi s’implante comme un virus dans cette ville laissée à l’abandon, qui attend qu’un gramme de poudre pour exploser. Une ville où chacun a dû s’adapter pour survivre : des milices occultes surentraînées, des petits retraités dont on devrait se méfier, d’inquiétants criminels de 12 ans, des politiciens aveugles mais consentants, des braqueurs audacieux, des émeutiers que l’État contrôle à distance de drone. Et pendant ce temps, doucement brûle la ville.

La dernière affaire du capitaine Coste ? Elle se passe en enfer….


Paroles de lectrices, elles aussi aiment les livres d’Olivier Norek

« Un flic de terrain qui connaît son métier et qui le raconte tel que cela se passe ou pourrait se passer; sans pour autant entrer dans les clichés. Avec Territoires, exit les oeillères, on est en plein dans la guérilla dans le 93, came, pots de vin à gogo, nourrices, règlements de compte. Et tout ça près de chez vous. Une équipe de choc menée par le capitaine Coste, qui sera sur les rotules 😉 tant il y aura à faire ! Sig Sauer, gilet pare-balles, rabio seront de rigueur.  Code 93 était très bon, celui-ci est divin tel un bon cru. Un énorme coup de coeur 2015. Olivier Norek, un auteur que je ne lâcherai pas. »

Flo Flo

« Des polars à la plume addictive, une équipe attachante autour du capitaine Coste, mais surtout le réalisme des situations font que j’adhère complétement aux romans d’Olivier Norek. On sent l’expérience à travers ses écrits, et ça apporte beaucoup au récit, avec certaines touches d’humour malgré la gravité des faits, on ne peut que comprendre ce besoin de rire, et en tant que lectrice c’est plus que bienvenue.L’ayant rencontré, je rajouterais que c’est un homme adorable et disponible pour ses lecteurs »

Céline

« Découverte d’Olivier Norek avec Code 93. Une plongée directe et sans chichi dans un monde, celui de la police, que lui seul pouvait décrire aussi précisément. J’ai vraiment aimé le vécu qu’on y ressent, aimé cette écriture simple, directe, qui vous fait oublier les mots pour ne s’attacher qu’à l’histoire et au final avoir l’impression de regarder un film. C’est ça, Olivier, a ce genre d’écriture très cinématographique qui vous emporte dans son histoire. Chapeau Monsieur Norek pour ce 1er roman, une belle réussite ! »

Sandrine – à propos de Code 93

« Coup de coeur confirmé pour la plume d’Olivier Norek, après l’excellent Code 93, il fallait y aller pour faire aussi bien. Et bien c’est réussi, essai transformé ! Loin des clichés du genre, ce livre comme le précédent, est d’un réalisme hallucinant. On n’est pris dans le tourbillon des mots, dans les enchaînements de violences, ça explose partout et la tension est omniprésente…Seul défaut et non des moindres : c’est trop court et ça passe trop vite ! Vite le 3ème ! »

Anaïs

« Pourquoi j’ai adoré lire ses 2 premiers romans ? Parce que l’on voit une nette progression entre Code 93 et Territoires. Dans Territoires, Olivier Norek va plus loin dans les personnages, les crimes sont plus sanglants et le groupe Coste est encore plus unis. Des chapitres courts, de l’humour, en bref une dynamique constante aussi bien dans le fond que dans la forme avec à chacun de ses romans un twist final avec de l’espoir pour conclusion malgré la noirceur des intrigues font de cet auteur un incontournable écrivain à suivre. »

Marie Jo

Merci les filles pour avoir partagé votre ressenti avec nous …..


surtensions-

Sortie le 31 mars en librairie

CODE 93

Retrouvez ma chronique de Code 93 ici

Publicités

2 réflexions sur “Territoires – Olivier NOREK

  1. Ping : Surtensions d’Olivier NOREK | Mes polars & compagnie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s