Promesse – Jussi Adler OLSEN

Sixième enquête pour le département V

Éditions Albin Michel – 656 pages – Sortie le 4 janvier 2016

promesse
Promesse – Jussi Alder Olsen

Lu en lecture commune avec mon binôme Bouclette alias Céline pour ceux qui ne la connaissent pas encore ;-), aujourd’hui c’est donc deux avis que l’on vous propose.

L’avis de Céline :

Comme à chaque roman de Jussi, je fus plongée dans l’histoire dès les premières pages, et j’ai ouvert ce livre avec cette même excitation et enthousiasme qu’à chaque tome des enquêtes du Département V.
Un plaisir, et une énorme barre de rire à quasi chaque apparition, passage ou remarque d’un des 3 membres de l’équipe … Particulièrement Assad, qui m’a fait me plier de rire … !!!!!! Mon copain me prend pour une dingue à chaque fois que je lis Jussi … 😂😂😂
J’ai aimé aussi cet attachement qui se peaufine un peu plus avec les années entre eux. Le lien qui unit Carl & Assad est touchant.
Concernant l’enquête, elle m’a intéressé. Je l’ai trouvé fouillée et bien ficelée. Une justesse dans la continuité des événements dévoilés au fil des pages, juste ce qu’il faut pour garder le suspense.
Certains on moins aimé Promesse que les précédents. Ce ne fut pas le cas pour moi.
Je suis une énorme fan, de ses histoires, ses personnages et surtout de sa parfaite maîtrise du récit.
Alors oui ce n’est pas le meilleur, cette place revient à l’excellentissime Dossier 64, mais ça reste un très bon thriller et un excellent moment de lecture, je n’ai pas vu défiler les pages.
Un roman que j’ai refermé avec un pincement au cœur à l’idée de retrouver le Département V dans un trop long moment …

Mon avis :

Quel plaisir de retrouver Jussi Adler Olsen. Avec Promesse, l’auteur nous offre la sixième enquête de son mythique Département V et nous retrouvons Carl, Assad et Rose pour un nouveau Cold Case à résoudre. J’ai lu tous les précédents tomes de l’auteur et retrouver son trio choc est un peu comme retrouver une bande de potes après une longue absence. On est impatients, excités à cette idée et surtout on a hâte de savourer ces retrouvailles.

Pour cette nouvelle enquête, Jussi Adler Olsen nous emmène sur l’île de Bornholm, dans la résolution d’un « banal » (qui ne s’avérera pas si banal) faits-divers survenu dans les années 1990 et nous fait plonger cette fois-ci dans l’univers des sectes et autres croyances ésotériques. Même si chaque histoire est indépendante, je conseille quand même de lire les aventures du Département V de manière chronologique, car même si l’auteur a l’intelligence de rappeler les événements clés de ses précédents tomes, il est de mon point de vue beaucoup plus appréciable de pouvoir suivre l’évolution des personnages. Car une des grandes forces des livres d’Adler Olsen réside incontestablement sur son trio de personnages légendaires. Carl Mørck, l’inspecteur flegmatique. Et les assistants, Assad aussi mystérieux qu’humaniste, et Rose au tempérament volcanique. Au fil des tomes les liens entre eux se tissent de plus en pus, notamment entre Carl et Assad, qui entretiennent maintenant une relation quasi père/fils et qui sont toujours si attachants. J’insiste là-dessus, mais oui, on les aime vraiment ses personnages. L’effet produit ne décline pas au fil des aventures. Bien au contraire, plus on avance et plus ils prennent de l’importance. Ils sont travaillés avec une telle précision, c’est juste remarquable de la part de l’auteur et une totale réussite. Un tome, où l’on en apprend plus sur chacun d’entre eux (surtout sur Assad) mais qui soulève à nouveau d’autres questions…Ah ah, malin ce Jussi Adler Olsen 😉

L’enquête à nouveau est très bien ficelée. Même si j’ai eu un peu de mal au début, je me suis accrochée, car je sais que l’écriture d’Adler Olsen ne produit pas un rythme infernal mais je sais surtout que ce sentiment ne va pas durer. Deuxième grande force de Jussi Adler Olsen, le génie de sa plume. L’auteur prend son temps mais passé le cap pour lui de poser son histoire, on entre alors dans le total plaisir. Une enquête qui se déroule entre passé et présent, avec une alternance des points de vue et qui finit par se rejoindre.  Une intrigue plus complexe, où l’auteur nous balade l’air de rien, avec des vraies/fausses révélations et quand vous pensez avoir toutes les cartes en main, et bien non le rythme s’accélère sur la fin et vous offre un twist final, qui m’a moi surprise.

Avec Promesse, Jussi Adler Olsen m’a donc encore fait passer un excellent moment de lecture. Des scènes de dialogues et des répliques mémorables, toujours cet humour décapant (rare sont les livres du genre qui vous offrent de purs moments de franche rigolade) et une intrigue addictive qui rend ce livre impossible à lâcher.

Vite la suite alors !!!!!!!

Ma note : ♥♥♥♥

 

Résumé éditeur

Bornholm, une île danoise de la mer baltique, fin des années 1990. Le cadavre d une jeune fille est retrouvé dans un arbre, son vélo broyé au bord de la route. Aucune trace du chauffard : affaire classée. Sauf pour un inspecteur de la police locale qui finit dix-sept ans plus tard par demander l aide de l inspecteur Carl Mørck. Avant de se tirer une balle dans la tête.
À l initiative de Rose, l assistante du flegmatique Mørck, l insolite trio du Département V en charge des cold cases débarque sur l île de Bornholm. En remuant le passé, ils prennent le risque de réveiller de vieux démons…

Pour suivre les aventures du Département V – ordre chronologique :

Miséricorde – Profanation – Délivrance – Dossier 64 – L’effet papillon – Promesse

 

Publicités

9 réflexions sur “Promesse – Jussi Adler OLSEN

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s