La nuit n’est jamais complète – Niko TACKIAN

Les naufragés de la route 33

Éditions Scrinéo – 320 pages – Sortie le 03 mars 2016

la-nuit-nest-jamais-complète
La nuit n’est jamais complète – Niko Tackian

Après Quelque part avant l’enfer, Niko Tackian signe avec La nuit n’est jamais complète, son deuxième roman…et surtout une deuxième bombe !

C’est quoi l’histoire ?

Jimmy et sa fille Arielle se retrouvent bloqués par un barrage de police en plein milieu du désert sur la route 33.  Le flic a été clair : personne ne passe !! N’ayant pas d’autres choix que d’attendre, ils décident, avec les trois autres personnes bloquées, de passer la nuit sur place à bord de leurs voitures respectives. Le jour se lève, et un événement inattendu va venir semer le trouble. Les naufragés de la route 33 n’auront d’autres choix que de se réfugier dans une mine désaffectée en attendant d’éventuels secours. Arrivés sur les lieux, ils commencent à organiser leur survie. Ce qu’ils ne savent pas encore, c’est que cette mine va les faire sombrer dans un véritable cauchemar. Peu à peu, les événements bizarres vont se multiplier : des découvertes étranges, des bruits inexpliqués…Que se passe-t-il ? Est-ce le stress occasionné par la situation qui les fait délirer ? Ou bien y-a-t-il vraiment quelqu’un, quelque chose qui rôde dehors ?

Mon avis…

 J’avoue avoir eu un peu peur à la lecture de ce roman. Ayant eu un véritable coup de cœur pour le premier « Quelque part avant l’enfer »,  j’attendais donc beaucoup (sans doute à tort car ce n’est jamais bon ) de celui-ci et je suis ravie de constater que Niko Tackian a réussi à transformer l’essai en me faisant à nouveau, passer un excellent moment de lecture.

Avec La nuit n’est jamais complète, Niko Tackian nous fait plonger dans un huis-clos oppressant jonglant habilement entre le rationnel et l’irrationnel. Une belle relation entre un père et sa fille qui m’a touchée.  Une certaine tension m’a habité tout au long de ma lecture entretenue intelligemment par l’auteur qui reste assez évasif concernant ses personnages et leurs intentions. Difficile m’a été de pouvoir les cerner et savoir en qui je pouvais avoir confiance…Beaucoup de questions, de doutes, de théories, mais à aucun moment je n’ai pu deviner là où l’auteur allait m’amener.

On retrouve avec La nuit n’est jamais complète ce style visuel (peut-être dû aux multiples facettes de l’auteur ) que l’on avait déjà découvert avec son précédent roman et qui donne à la lecture un sentiment d’images défilant sous nos yeux. D’ailleurs, je verrais bien cette histoire adaptée sur nos écrans…Un style fluide, des chapitres courts voire très courts qui apportent au récit un rythme soutenu  porté par une intrigue efficace et bien ficelée.

Une lecture que je vous recommande et un auteur que je vous conseille de suivre. Pour ma part, j’aime particulièrement ces histoires entre le réel et l’irréel mais traitées d’une manière judicieuse par Niko Tackian. L’effet est parfaitement dosé et jamais l’auteur n’est dans le « trop ». La lecture en est juste intrigante, captivante et addictive.

Ma note : ♥♥♥♥

PS : A souligner encore une fois ce joli travail sur la couverture, elle est juste magnifique !

Résumé éditeur

La route à perte de vue au milieu d’un désert de rocaille. Arielle et Jimmy parcourent le bitume au volant de leur vieille Ford. Mais quand le père et la fille tombent sur un barrage de police et sont obligés de passer la nuit sur place tout dérape… Ils se réveillent seuls, abandonnés, naufragés de l’asphalte. A quelques kilomètres de là, deux immenses tours métalliques se dressent, cadavres rongés par la rouille et le temps. Quelques maisons en tôles froissé se serrent pour se protéger du vent. Cette ancienne mine sera leur refuge. Ou leur pire cauchemar…

Mais ce voyage au cœur des ténèbres est-il vraiment un hasard ?

Retrouvez ma chronique de Quelque part avant l’enfer en cliquant ici

Publicités

13 réflexions sur “La nuit n’est jamais complète – Niko TACKIAN

  1. Je l’ai lu quasiment d’une traite il y a une semaine. J’ai beaucoup aimé, mais j’avais lu une chronique avant de le lire qui le comparait à un autre roman à succès, et du coup ça m’a complètement bouffé la fin car il spoilait en partie l’intrigue (car il y a des similitudes).

    Mais j’ai tout de même passé un bon moment de lecture.

    Aimé par 2 people

    1. Ah contente qu’il t’ai plu et dégoûtée pour le spoil 🙁 ça c’est le pire des trucs qui peut arriver. Je m’étais fait spoiler Pandémia sur un groupe de lecture et j’avais eu juste envie d’étrangler la personne lol..J’ai du mal à comprendre cela perso j’essaye de faire très attention à ce que j’écris car je ne veux rien dévoiler de l’intrigue et j’évite dans le mesure du possible les chroniques des livres que je n’ai pas lu sauf sur les blogs que je suis habituellement et dont je suis sûre qu’il n’y a pas de risques…mais même avec ces précautions on est jamais sûr de rien 🙁…en tout cas j’aime vraiment beaucoup les livres de Tackian et ce qu’il s’en dégage, son premier livre était très très bon aussi. 😊 et j’ai lu la chronique que tu en as fait 😉

      Aimé par 1 personne

      1. Bonjour Lilie,
        j’ai vu que vous avez essayé d’acceder à mon blog, mais Stelphique n’est pas actif, c’est fairystelphique.wordpress.com
        Au plaisir des échanges!!!!Je pense qu’on devrait avoir beaucoup de bonnes lectures à partager!!!!;)
        Stelphique

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s