Série B – Stan KURTZ alias Marc FALVO-tome 1/6

Un polar pas comme les autres

Éditions Fleur Sauvage – 212 pages – Sortie le 4 septembre 2015

img_0376
Série B tome 1/6 – Stan Kurtz alias Marc Falvo

Vous lecteurs, amateurs de polars, vous avez envie de lire quelque chose de différent, étonnant…ne vous fiez pas à cette couverture,  il vous faut découvrir cette série B et faire la connaissance de Stan Kurtz.

C’est quoi l’histoire ?

Stan est un amateur de polar et ancien standardiste reconverti en détective privé. On pourrait aussi l’appeler Joe la glandouille : moins il en fait, mieux il se porte. Lui, il veut s’occuper des cas de divorce et des pensions alimentaires non payées…mais certainement pas d’affaires criminelles.  Aussi, lorsque Miss Boxer déboule dans son bureau et souhaite l’engager suite à la disparition de son mari, qu’elle pense mort, Stan hésite, un quart de seconde….Ben oui, elle est plutôt canon la miss et surtout une grosse enveloppe suffiront à le convaincre. Quand on a son proprio qui nous menace, faute de loyer payé, de nous ficher dehors, l’électricité coupée…une telle offre, on ne peut pas la refuser. Stan se lance alors dans l’enquête et c’est le début des emmerdes…La disparition de Valentin Boxer s’avère plus complexe qu’à ce qui paraît…Pressions, courses poursuites, bastons, il semblerait que des personnes dans l’ombre n’aient pas envie que Stan vienne mettre le nez dans cette affaire…Mais lui abandonner ? C’est mal le connaître…

Mon avis…

Voilà une lecture et une découverte qui me fait bien plaisir. Un polar à la fois original, étonnant, diffèrent de tout ce que j’avais pu lire jusqu’à présent et avec un ton qui m’a plongé directement dans l’ambiance et qui surtout a su captiver mon attention dès les premières lignes.  Un ton particulier, mélangeant une bonne dose d’humour décalée m’ayant donné de fort bons moments de franches rigolades, mais aussi avec les qualités qu’on attend d’un polar, une intrigue bien ficelée, de bonnes phases d’actions avec son lot de rebondissement. Le mélange est détonant et vous savez quoi ? Ça m’a fait vraiment du bien de lire quelque chose comme cela. Il y a donc beaucoup d’humour oui, mais pas que ça…Il y a aussi une  certaine réflexion sur la nature humaine que j’ai vraiment apprécié retrouver ici, là encore amener d’une manière surprenante (mais cela je vous laisse le découvrir). 

Et que dire de Stan !! Un personnage haut en couleur, qu’on aime autant qu’on déteste..Ah ce Stan, un charisme de fou, qui a lui tout seul porte cette histoire sur ses épaules.

Et tu sais quoi Stan, j’ai tellement apprécié ce moment partagé avec toi que j’ai commandé toutes tes prochaines aventures.

Ma note : ♥♥♥♥

Quelques passages :

« Je raccrochai. Il était neuf heures vingt. J’avais cinq heures pour accomplir les trois choses essentielles à la vie d’un homme : chier, bouffer et réfléchir à sa condition. »

« Le véritable tour de force de la bêtise humaine, c’est réussir à nous persuader qu’elle était irréversible. Chaque homme aura rencontré un nombre incalculable d’obstacles sur cette terre au cours de sa vie et chaque fois aura tenté d’en sortir indemne. Jamais d’en connaître la cause. On se retrouve face à un mur, on l’explose ou on le contourne. Jamais on essaie de savoir qui l’a construit. Je voulais savoir. Sauver ma peau suffirait pas. (…) Je voulais savoir pourquoi certains jours, le sort s’acharnait avec une telle férocité et sans raison. Ce n’était pas de la parano, la parano est la certitude d’un homme seul contre tous. Je n’étais pas seul, pourtant certains jours j’avais l’impression que quelques spécimens corsés de connards sans foi ni loi s’obstinaient à me chercher des noises…Peut-être qu’au fond, c’était de la parano. »

Résumé éditeur :

Le jour où Miss Boxer m’engage pour retrouver son crooner de mari, à priori mort, les ennuis se mettent à tomber sur moi plus vite qu’une vieille peau sur la glace.
Au fur et à mesure de l’enquête, je me heurte au pire et plus ça va, plus mon âme de privé s’enfonce dans la vase d’une bien étrange histoire, palpitante, rocambolesque et surtout à suivre, apte à vous réjouir mes loulous, et vous faire raquer pour le tome deux…
C’est pas comme si la vie était discount ou mon loyer gratos.

 

Publicités

2 réflexions sur “Série B – Stan KURTZ alias Marc FALVO-tome 1/6

  1. Julie

    Je dois dire que si j’avais vu ce livre en librairie je ne me serais pas forcément jeter dessus j’aime pas trop la couverture mais vu ta chronique ça donne quand même envie de le découvrir. Merci pour cette découverte Lilie. 😉

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s