Le coma des mortels – Maxime CHATTAM

Maxime Chattam sous un nouveau jour

Albin Michel – 388 pages – Sortie le 1 juin 2016

Maxime Chattam - Le coma des mortels

Ah Maxime, mon cher Maxime…Que te dire, par où commencer ? (Tu permets que je te tutoie 😉 ). Tu sais, nous avons une histoire particulière toi et moi. Je sais, tu n’es pas au courant mais laisse-moi te raconter pourquoi en quelques mots.

Tu vois Maxime, tu es un auteur qui aura toujours une place particulière pour moi. Pourquoi ? Tout simplement, parce que tu as révélé ma passion pour le thriller alors que je n’étais qu’une jeune adolescente. Eh oui, tu sais ce que c’est  l’adolescence Maxime…Les études, les stages « pas très très intéressants » etc. C’est lors d’un de ces fameux stages que je t’ai découvert par hasard.

Pour occuper ces nombreuses heures « pas très très intéressantes », à ma pause, j’ai déambulé dans une petite librairie de Charente-Maritime. Moi qui ne lisais à cette époque pratiquement que des témoignages, j’avais envie de quelque chose d’un peu plus piquant. Je ne sais pas ce qui m’a attiré, peut-être cette couverture un peu sombre ? En tout cas, mon choix s’est porté sur L’âme du mal et là boum boum boum une Révélation…dévoré en seulement quelques heures.

Bon je vais te la faire courte Maxime, mais depuis ce jour, j’ai dévoré chacun de tes romans. Attendant une nouvelle parution toujours avec impatience. Le même rituel année après année : courir chez mon libraire le jour de la sortie de ton roman pour me procurer mon précieux…(bon, je t’avoue entre-temps, je te fais des infidélités 😉 ).

Je pensais tout connaître de toi Maxime, du moins de ta plume…Mais non, à chaque fois tu te renouvelles et je dois dire que ça te réussit plutôt bien.

D’abord avec la série Autre Monde, moi qui ne lisais au grand jamais de Fantasy, je suis devenue fan de cette série (j’attends la suite avec impatience d’ailleurs). Puis avec Que ta volonté soit faites et sa fin surprenante. Mais dis-moi Maxime, ne serais-tu pas un brin provocateur 😉 ? Et voilà qu’avec Le coma des mortels, tu bouscules à nouveau toutes mes certitudes te concernant…comme si je lisais tes mots pour la première fois avec un roman inqualifiable !

Je vais à présent m’adresser aux lecteurs Maxime, mais avant cela, si tu le permets, je vais citer quelques-uns de tes mots car je les trouve très justes. Puis surtout, ils correspondent à ce que moi, lectrice assidue, j’attends d’un auteur…

« Il aurait été probablement plus logique, pour ne pas déstabiliser celles et ceux qui me lisent et me connaissent depuis un moment, de le publier sous un pseudonyme, mais je pense qu’un auteur doit assumer ce qu’il est, ce qu’il fait, même lorsque cela sort du cadre pour lequel il est connu, voire attendu.
L’écriture ce n’est pas le marketing, ce n’est pas une quête au succès, ni même un éternel recommencement pour faire plaisir. C’est aller là où on le sent pour s’accomplir avec les mots. »

*************

Ce petit aparté étant terminée, voici donc mon retour de lecture sur Le coma des mortels de Maxime Chattam.

Clairement, Le coma des mortels est un livre qui va susciter le débat et certainement  diviser les lecteurs, même au sein du « clan » des Chattamistes (il suffit de se promener un peu sur la toile pour s’en rendre compte). Pourquoi ? Tout simplement, parce que Le coma des mortels ne ressemble en rien à ce que Maxime Chattam a pu écrire jusqu’à présent..Oubliez donc tout ce que vous connaissiez sur l’auteur, n’attendez pas de vous plonger dans un thriller et voyez Chattam sous un nouveau jour…

C’est quoi l’histoire ?

Pierre, trentenaire, a décidé de tout quitter (boulot, famille, amis…) et de recommencer une toute nouvelle vie ailleurs, tel un nouveau-né. Le voici donc installé dans sa nouvelle existence, trouvant un nouveau travail, nouant de nouveaux contacts amicaux et de nouvelles relations amoureuses. Mais quand chacune des personnes l’ayant approché de près ou de loin trouve la mort tour à tour, parfois assassinée dans des conditions atroces, certaines questions se posent. Qui est vraiment Pierre ? Pourquoi tous ces morts dans son sillage ? Subit-il une malédiction, traînant cela tel un boulet macabre derrière lui  ? Une personne lui en veut-elle au point de tuer son entourage ou est-il lui-même un assassin ?

Mon avis…

À lire certains avis, je dois dire que j’ai eu un peu peur en entamant ma lecture. Des avis parfois même virulents. Aïe, mais qu’a donc ce livre de si particulier pour s’attirer de telles remarques ? Voilà un peu mon état d’esprit en abordant cette nouvelle lecture et loin de me décourager avec un – ah tu n’aimes pas alors je ne le lis pas (qu’est ce que je n’aime pas ce genre de remarque, Oui je me mets en mode râleuse aujourd’hui 😝 ) – tous ces avis mitigés n’ont fait que décupler ma curiosité. Et je suis bien contente car, avec Le coma des mortels, j’ai passé un très bon moment de lecture. Alors pour être tout à fait honnête, oui j’aime particulièrement le Chattam qui s’illustre dans le top level du thriller mais j’aime aussi également ce renouveau. J’aime qu’un auteur ne tombe pas dans la « facilité », s’essaye à pousser de nouvelles portes, et ne recule pas devant des prises de risque. 

En matière d’action pure et dure, on peut dire qu’il ne se passe pas grand chose dans Le Coma des mortels, mais rassure-vous, sa richesse est ailleurs. Nous suivons l’intégralité de cette histoire à travers les yeux de Pierre, avec une narration a la première personne du singulier. 

Pierre est pour le moins un personnage singulier. Un personnage qu’on prend plaisir à détester par moments, avec ses réactions antipathiques. Mais qui peut aussi se montrer touchant, surtout quand son cœur bat le rythme de l’amour. Un personnage, parfois misogyne, saupoudré de cynisme et d’un humour noir qui peut à des instants nous faire grincer des dents. Des pensées philosophiques, parfois métaphoriques. Un personnage dérangeant que certains adoreront autant que d’autres le détesteront. Dans tous les cas, un personnage qui ne pourra laisser indifférent. 

Il y a beaucoup de réflexions, sur le commun des mortels dans ce roman. Des réflexions qui nous amènent à réfléchir sur soi mais aussi sur les personnes qui nous entourent, sur la société. C’est une des caractéristiques qui m’a vraiment plu dans ce roman. J’aime pouvoir tourner  la dernière page d’un livre, et l’avoir encore en tête durant très longtemps. Réfléchir à certaines réflexions sur la vie, la société (…) mises en avant et avoir certaines citations qui repassent en boucle dans mon esprit. 

Avec Le coma des mortels, vous allez surfer sur plusieurs vagues. Des situations qui vous feront bondir de votre siège avec l’envie d’arracher les yeux à Pierre. Des moments touchants, qui vous feront dire qu’il n’est peut-être pas vraiment cet homme détestable. Des moments chauds, chauds, chauds, qui auront le bénéfice d’augmenter un tant soient peu la température de votre corps. Des pensées parfois un peu « crues » qui pourront vous horrifier, certaines répliques qui pourront vous faire marrer (son passe-temps m’a fait mourir de rire et que dire de la commande de la pizza 😂😂)…..un panel d’émotions qui vous fera passer d’un extrême à l’autre. 

A vous de voir, maintenant, si vous souhaitez prendre le « risque » de vous aventurer entre ces pages. Pousser de nouvelles portes peut s’avérer bénéfique et révéler de belles surprises…bien évidemment, je vous invite à le faire car je pense que Le coma des mortels mérite d’être lu. Qu’on aime ou pas, dans tous les cas, ce livre ne laissera pas indifférent…

Pour ma part, je suis ravie d’avoir poussé la porte de la différence et je remercie Maxime Chattam de s’être montré sous ce nouveau jour et d’être sorti des sentiers battus….qui de mon point de vue, lui réussi plutôt bien ! 

Ma note : ♥♥♥♥

4EME DE COUVERTURE

Qui est Pierre ? Et d’ailleurs, se nomme-t-il vraiment Pierre ? Un rêveur ? Un affabulateur ? Un assassin ? Une chose est certaine, on meurt beaucoup autour de lui. Et rarement de mort naturelle. Rebondissements incessants, métamorphoses, humour grinçant… un livre aussi fascinant que dérangeant, en quête d’une vérité des personnages qui se dérobe sans cesse. Un roman noir virtuose dont l’univers singulier n’est pas sans évoquer celui d’un cinéma où David Lynch filmerait Amélie Poulain.

 

Publicités

19 réflexions sur “Le coma des mortels – Maxime CHATTAM

  1. Sophie

    Bravo ma belle pour tes chroniques, tu parles avec passion cela se ressent 😉 J’aime aussi lire mais pour moi en général c’est plutôt Musso, Levy, Dicker, ce genre de choses. Mais pourquoi pas essayer un autre style. Celui-ci a l’air intriguant par exemple.

    Aimé par 1 personne

    1. Heyyyyy merci pour ce petit Com ça me touche beaucoup 😘 j’ai vu que tu t’étais abonné merci ☺️ Musso je ne l’ai jamais lu, peur que ce ne soit pas mon style mais son dernier roman m’a été offert alors je vais découvrir tout ça. Dicker, j’ai son 1er dans ma Pal qui attend son tour. Oui essaye on ne sait jamais 😉 après tout dépend de ce que tu attends du livre (soft ou pas soft etc…) mais le principal c’est de lire et de prendre du plaisir à le faire 😉

      J'aime

  2. Sabrina

    Je suis passée par hasard, devant ce livre, chez le libraire et moi qui ne suis pas du tout de se genre littéraire, j’avoue qu’il me tenterait bien!! Je pense que demain je vais sauter le pas !! Continue tes chroniques, ma belle… 😉

    Aimé par 1 personne

  3. Intriguant…. Mais je ne sais pas si je vais tenter pour le moment… Peut-être quand il sortira en poche! je ne suis pas forcément fan de Chattam à la base à part la trilogie du mal… J’ai adoré Que ta Volonté soit faite mais pour le reste…. ce n’est pas trop ma came… Mais tu m’intrigues quand même avec ton avis alors je le garde dans un coin de ma tête pour le jour où je voudrai lire quelque chose de différent!

    Aimé par 1 personne

    1. Différent Oui, après si tu as aimé Que ta volonté soit faites c est déjà un premier pas, mais il est vrai que dans celui-ci Chattam va encore plus loin. On a des goûts assez similaires mais pour le coup je ne pourrais pas te garantir que tu aimes…ou pas. Difficile de se prononcer avec un tel roman.

      Aimé par 1 personne

    1. Loooool Eric tes mots sont très gentils merci ☺️ mais je ne vends rien je donne simplement mon avis parfois à chaud et des fois ça passe plutôt bien et d’autres fois déceptions ça casse 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s