[Trophée Anonym’us] Nouvelle n°1 – Trachemys scripta elegans

Télécharger le nouvelle format PDF en cliquant ici
Télécharger la  nouvelle format EPUB en cliquant ici

redearedslider

 

« Tous les gosses ont eu une tortue à un certain moment. Pourtant personne ne peut garder une tortue. Elles s’acharnent, elles s’acharnent, et puis un beau jour, hop, les voilà parties… quelque part, on ne sait pas. »

Steinbeck – Les raisins de la colère

 

Ce matin, Jo, 45 ans tout rond, enfile pour la première fois de sa vie un string, couleur chair, pur coton. Elle contemple son cul dans le miroir sur pied de la salle de bain.

Le pétard bien dans l’axe, la ficelle sur la raie, elle dandine du derrière un bout de temps.

Vulgaire ! C’est moche !

Un début de culotte de cheval, un peu de peau d’orange sur les cuisses, tout cela ne semble pas de première fraîcheur… Mais, paraît que ça plaît aux hommes !

La « petite loueuse » lui avait conseillé le string : « Avec ce genre de petite robe moulante, cintrée, c’est mieux de… Vous voyez quoi ? La marque de la culotte, c’est pas terrible. »

Jo avait bien évidemment essayé avec sa grosse culotte. Sans la culotte. Verdicts : l’aut’ pétasse avait raison – la marque de la culotte, c’est pas top !

Saloperie !

Toute cette prise de tête, c’est bien un truc de phallocrates !

Jo, Joannie, de son vrai prénom, porte au quotidien des pantalons, des Doc Martin’s, des pull-overs larges et surtout ne fait rien pour correspondre à ce qu’on attend d’une femme.

Une femme, ses formes ? Les canons de beauté ? Connerie !

Jo ne s’aime pas.

Déjà, sa poitrine, elle ne la supporte plus. Ces nichons sont pas droits et puis pas gros, tombent un peu. Ses mamelons sont larges et trop rouges, ses tétons comme des boutons de chair… ses putains de seins, elle les redresse, tire sur sa bretelle de soutien-gorge. C’est pas mieux, elle les trouve toujours moches. Puis ses hanches… trop je sais pas quoi encore…

Elle tapote son ventre, un léger bourrelet, une bouée même. Le constat tombe, c’est pas terrible.

Jo a beau se regarder dans la glace, rien ne lui convient.

Y’a du boulot pour ce soir ! C’est pour cela qu’il faut s’y mettre maintenant ! Ravalement de façade, lisser les rides, bombarder de rouge à lèvres.

Elle tartine.

Elle donne du volume à ses cheveux, cherche une coiffure : tasse en arrière, forme une vague sur le côté. La tignasse brune est épaisse, mais trop courte pour vraiment en faire quelque chose.

Sa maman, elle, si féminine, lui avait pourtant donné des conseils de bonnes femmes. « Tu détournes le regard, tu imposes un beau décolleté, des fesses bien moulées, de belles chaussures avec des talons hauts. Faut juste un peu tricher. Les bonshommes ont le regard qui les mène. Faut savoir faire diversion. »

Des trucs et astuces que Joannie pensait bien inutiles jusqu’à aujourd’hui.

– Allez, s’encourage Jo qui retire sa grosse culotte vert pomme : épilation !

Lire la suite

Hell.com – Patrick Senécal – La saga infernale de votre rentrée pour une LC mortelle

En lecture commune avec Stelphique, maîtresse des lieux de l’excellent blog

**** Mon féérique blog littéraire ****

Hell.com - P. Senécal.jpg

Toute entrée est définitive

Première partie: Les mortels.

-Qui êtes vous exactement? -Nous sommes Hell.com.
Partant du même principe de cette citation, nous nous présenterons succinctement:
Mortelle n°1: Lilie BookAddict .
Lilie, mi-ange, mi-démon, administratrice du blog « Mes Polars & Compagnie ». Passionnée par la littérature noire. Exit les histoires d’amour et autres romans à l’eau de rose, ce que j’aime c’est plonger dans la noirceur humaine à grands coups de thrillers et de polars.
Mortelle n°2: Stelphique .
Stelphique, la Fée qui se ballade sur l’océan de livres et éclaire de sa poussière l’univers souvent noir des polars et thrillers.

Lire la suite

Trophée Anonym’us 2016/2017 – Le lancement

Pour la troisième saison consécutive, le trophée Anonym’us fait son retour. Pour rappel, je vous ai en parlé il y a quelques semaines sur un précédent article, qui vous présentait le principe et la liste d’auteurs en compétition pour cette édition 2016/2017. Pour les retardataires, vous pouvez retrouver toutes les infos ici.

Pour officialiser le lancement de cette nouvelle édition le parrain, Ian Manook, a tenu à nous écrire quelques mots. Un grand merci à lui.

Ian Manook

Écrire une nouvelle, ce n’est pas faire court, mais c’est faire dense. La densité, l’épaisseur, la matière, c’est la marque de cet exercice. Un exercice d’autant plus difficile que cette densité fait cruellement défaut aujourd’hui. 
Tout, autour de nous, se complaît dans l’apparence et la superficialité et certains pensent, à tort, que l’art de la nouvelle relève de la même technique de pirouette. C’est faux. Comme est fausse l’idée qu’une nouvelle ne serait qu’un roman avorté. Une nouvelle, au contraire, c’est la cristallisation d’un roman. Une autre façon de l’écrire. Comme une graine qui contient déjà tout ce que peut devenir une fleur ou un arbre.Celui qui méprise la graine au motif que l’arbre est plus grand n’a rien compris. C’est pourquoi j’ai le plus grand respect pour les nouvellistes. Ils sont les purs jardiniers de nos jardins, de nos vergers et de nos champs littéraires. Ils n’ont de comparables que les poètes, trop souvent moqués ou maudits, qui labourent et ensemencent comme eux nos écritures et notre  langue. Pas étonnant que ce soit, en plus d’un vrai romancier, un authentique poète, Eric Maravelias, qui soit à l‘origine de ce trophée. Je tiens à lui redire ici toute mon admiration ainsi qu’à tous les participants. Bravo à vous.
Ian Manook
Le trophée débute avec la traditionnelle nouvelle du vainqueur de la saison précédente et c’est donc Danü Danquigny qui s’y colle, avec une nouvelle qui, en plus d’être très bien écrite, offre un joli clin d’œil aux auteurs de la saison précédente en reprenant le titre de toutes les nouvelles de l’édition passée (italique dans le texte).

Mauvaise pioche – Une nouvelle de Danü Danquigny

Vainqueur du trophée 2015/2016.  

Amis lecteurs, vous pouvez télécharger la nouvelle au format PDF en cliquant ici

Télécharger la nouvelle en version EPUB ici

Lire la suite

L’île des hommes déchus – Guillaume Audru

Un huis clos à la tension électrisante

Éditions du caïman – 164 pages (ebook) – Sortie en 2013

L'île des hommes déchus - G. Audru.jpg
L’île des hommes déchus – G. Audru

Si j’ai habituellement pour habitude de découvrir un auteur en suivant sa bibliographie d’une manière chronologique, avec Guillaume Audru, c’est l’exception qui confirme la règle, l’ayant découvert il y a quelques mois à l’occasion de la sortie de son second roman, Les ombres innocentes. Cette lecture m’a laissé un excellent souvenir, fortement touchée par une histoire retraçant un sombre pan de notre passé (qui mérite d’être connu de tous), charmée par une plume à la fluidité si entraînante et par une saveur de terroir que j’avais particulièrement appréciés.

C’est donc avec une certaine délectation que je me suis plongée dans L’île des hommes déchus, son tout premier roman paru aux éditions du Caïman.

Lire la suite

Trophée Anonym’us – édition 2016/2017

J’ai le plaisir et la joie de vous annoncer ma première participation en tant que blog partenaire mais aussi, en tant que jury, au trophée Anonym’us édition 2016/2017.

« Oui mais Lilie, c’est quoi le trophée Anonym’us ? »

Pas de panique, je vous explique tout, le trophée Anonym’us c’est ça :

IMG_1909

Lire la suite

Je m’appelle Requiem et je t’… – Stanislas PETROSKY

Du décalé, du politiquement incorrect…Un must 

Éditions Lajouanie – 180 pages – Sortie en juillet 2016

Je m'appelle Requiem et je t'...

Aujourd’hui, avec ma copinaute Nathalie, maîtresse des lieux du groupe Lecture Passion sur Facebook, on vous parle du dernier roman de Stanislas Petrosky….Je m’appelle Requiem et je t’… Une lecture commune pour une double chronique !

Lire la suite

Concours #1 5000 visites – Les résultats

Bonjour à tous ! Après deux semaines d’attente et un suspense insoutenable, l’heure du verdict a sonné …Quoi, qu’est-ce que vous dites ?  J’entends pas , ah j’en fais un peu trop OK, j’arrête 😉 .

Avant tout, je tenais à vous remercier d’avoir été aussi nombreux à participer.

Et un grand grand MERCI aux auteurs, Chris, Damien, Mickaël et Dawoud pour avoir si gentiment offert leurs écrits à l’occasion de ce concours. Merci beaucoup Messieurs !

Cadeaux

Allez, je ne vous fais pas patienter plus longtemps….Rentrons dans le vif du sujet !

Roulement de tambours….Après tirage au sort , les heureux gagnants sont :

Lire la suite