Je sais qui tu es – Yrsa SIGURDARDOTTIR

Une lecture frissonnante ?

Éditions Anne Carrière – 473 PAGES

je-sais-qui-tu-es-sigurdardottirVoilà une couverture et un résumé bien accrocheur. Ayant envie d’une lecture frissonnante (oui, oui, j’aime me faire peur ), Je sais qui tu es m’a tout de suite attiré…Mais a t-il tenu toutes ses promesses ??

C’est quoi l’histoire ?

 Imaginez, vous avez acheté une maison abandonnée, a retapé dans un village isolé et totalement désert, dans le fjiord islandais. Vous allez là-bas, en plein hiver, pour commencer les travaux. Tout est à faire, pas d’eau, pas d’électricité juste un poêle pour se chauffer… Dès votre arrivée, vous sentez une atmosphère angoissante, vous ne vous sentez pas à l’aise, puis ce que vous a dit le capitaine du bateau qui vous a déposé n’est pas pour rassurer : paraît que cette maison a une très mauvaise réputation, il ne vous en a dit pas beaucoup plus mais vous met en garde : faîtes très attention à vous….Mais que pourrait-il vous arriver : vous êtes seuls avec vos deux compagnons et votre chien…votre chien qui d’ailleurs lui aussi n’a pas l’air très à l’aise dans cet endroit…

Pourtant dès le début, vous faîtes des découvertes étranges, votre sensation de malaise ne fait que s’accroître. Vous commencez à entendre des bruits bizarres, à voir des choses inexplicables….Vous essayez de trouver une explication rationnelle à tout ça…N’es-ce-pas cette tension grandissante en vous qui vous fait « divaguer » ?

C’est ce qui va arriver à nos trois compères : Gardar, au chômage voit en cette maison l’occasion de sortir de sa « déprime » et mise beaucoup sur cette restauration pour en faire une maison d’hôte. Sa femme, Katrin, enseignante, le soutient dans ce projet. Puis il y a Lif, une amie du couple, qui vient de perdre son mari et à qui cette excursion fera le plus grand bien…sans oublier Putti, le chien.

Parallèlement à ça,une vieille femme est retrouvée pendue dans une église. La police décide de contacter Freyr, un psychiatre « cabossé » par la vie depuis la mystérieuse disparition de son fils trois ans plus tôt, pour en éclaircir les circonstances troubles.

Mon avis…

Alors, j’avoue avoir un sentiment assez partagé sur ce roman. Je ne peux pas dire que j’ai passé un très bon moment de lecture, mais je ne peux pas dire non plus que je n’ai pas aimé. Vous allez me dire : ben tu en penses quoi alors ? Je m’explique….

Lire la suite